Bienvenue sur le site de l'Adapei du Territoire de Belfort
  • Association départementale de parents, d’amis et de personnes confrontées à une altération des fonctions mentales, cognitives, psychiques ou à un polyhandicap.

    Adapei du Territoire de Belfort

Apprendre à se débrouiller, rencontrer des copains, jouer et rire, développer ses aptitudes intellectuelles, explorer ses potentialités physiques, faire des expériences nouvelles, communiquer et être stimulé, s’inscrire dans son environnement, expérimenter sa citoyenneté … en bref, devenir un élève qui se rend dans une école un peu adaptée…

Bienvenue à Roppe

Dans un cadre verdoyant et des espaces agréables à 10 km de Belfort, espace dédié à des enfants et des adolescents confrontés :
– à des déficits intellectuels moyens, sévères ou profonds
– à des troubles relevant du spectre de l’autisme
– à un polyhandicap

Une école pas comme les autres

Les établissements et services accueillent et accompagnent les élèves au rythme de fonctionnement d’un établissement scolaire traditionnel :
– Accueil en demi-pension (semi-internat) et/ou en internat de semaine ou séquentiel (selon les projets et les demandes)
– Accueil au sein des établissements à Roppe ou à l’extérieur
– Accompagnement de la scolarité en intra, en temps partagé ou en inclusion complète au sein d’un établissement scolaire en partenariat avec l’Education Nationale

A chacun son programme personnalisé

Chaque élève est orienté par la Maison Départementale des Personnes Handicapées vers les établissements et services du secteur. Un projet personnalisé est élaboré en partenariat avec l’élève et sa famille afin de proposer des prestations adaptées en matière de :
– Apprentissages cognitifs et scolaires
– Socialisation et autonomisation
– Suivi de santé et rééducations

Tout au long de l’accompagnement des élèves, les parents sont associés au projet en tant que partenaires à part entière. Par ailleurs, ils peuvent bénéficier, selon les demandes, de conseil, de soutien et de répit.

LIRE

Au secteur enfance et adolescence, les élèves apprennent à se débrouiller et à devenir grand.

A Roppe, il y a des enfants et des adolescents :

  • Avec un déficit intellectuel
  • Avec de l’autisme
  • Avec un polyhandicap

Les Instituts Médico Educatifs (IME) accueillent les élèves comme dans une école.
Les élèves vont en classe ou en activités éducatives.

Il y a aussi un docteur.

Tous les élèves de Roppe ont reçu un papier de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
Ce papier dit aux élèves d’aller à Roppe.

Tous les élèves de Roppe ont un projet personnalisé.
Un projet personnalisé c’est un programme pour aider l’élève à grandir.

Habiter, c’est poser un acte d’émancipation, c’est s’installer « chez soi » et un y réaliser la plupart des actes de la vie sociale et quotidienne. Pour accéder à un habitat autonome, les personnes confrontées au handicap mental mobilisent divers accompagnements gradués afin de trouver le point d’équilibre entre une revendication d’autonomie et un besoin de sécurisation.

Des mesures d’accompagnement

Ils constituent les axes d’un plan personnalisé de compensation formalisé et arrêté par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Elles doivent faciliter la participation sociale et l’exercice d’une pleine citoyenneté. Elles se déclinent ainsi :

  • Accompagnement dans les actes essentiels de la vie quotidienne : aide à la tenue d’un logement, aide à la réalisation des actes courants.
  • Développement des capacités à répondre aux exigences d’une vie active.
  • Inscription dans un environnement relationnel local : aide à la participation sociale et à l’engagement, aide à la réalisation d’une vie familiale et/ou affective, aide au développement harmonieux d’un tissu relationnel.
  • Soutien à la gestion et aux démarches administratives : aide au suivi d’un budget, conseil à la mise en œuvre d’une consommation responsable, aide à la concrétisation de demandes administratives.
  • Accès aux loisirs, aux sports, à la culture et à divers modes de développement de potentiel.

S’installer chez soi, trouver un domicile qui répond à ses besoins

Les actions du secteur habitat et accompagnement se déploiement à partir des établissements médicosociaux d’hébergement pour adultes, principalement implantés au Centre Pierre Grison : Foyer d’Hébergement (FH) pour travailleurs en ESAT, Foyer de Vie (hébergement + accueil en journée), Foyer d’Accueil Médicalisé (Foyer de Vie + coordination de soins).

Résidents du foyer P. Grison

Certains accompagnements se font à l’Annexe, à Belfort, au travers de trois modalités : sous la forme de logement en Foyer d’Hébergement « éclaté », sous la forme d’Unité de Vie (accès à des domiciles avec accompagnement de proximité) ou sous la forme d’appartement protégé (grande autonomie).

Enfin, par l’intermédiaire des interventions du SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) et du SAMSAH (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés : SAVS + coordination de soins) spécialisé pour les troubles psychiques, toutes les personnes confrontées à un handicap et bénéficiant d’un logement individuel (domicile) en ville peuvent être soutenues et accompagnées dans l’ensemble des actes de leur vie sociale et quotidienne.

LIRE

Le secteur habitat et accompagnement aide toutes les personnes handicapées dans leur vie de tous les jours.
Les personnes handicapées sont accompagnées pour :
 • la vie de tous les jours
 • la vie avec la famille, les voisins, les amis
 • les papiers à faire
 • le sport et pour les loisirs.

Le secteur habitat et accompagnement, c’est :
 • le Centre Pierre Grison à Eguenigue
• l
’Annexe à Belfort
• le SAVS et le SAMSAH

Chaque matin de la semaine, les adultes accueillis sur le secteur « Travail protégé & activités » se rendent sur leur lieu de travail, comme le fait toute personne inscrite dans une vie sociale et professionnelle.

Travailler pour trouver un rôle social

Travailler favorise l’inscription dans une vie active, développe des opportunités de socialisation, conforte un statut social. Travailler, c’est s’astreindre à faire, réaliser un effort, transformer de la matière, produire un bien ou un service, exécuter une tâche, répondre à des consignes. Il renvoie à sa capacité à se confronter à des exigences et y puiser une reconnaissance.

L’ESAT : Etablissement et Service d’Aide par le Travail

Une part de ce travail est une production économique et commerciale, que l’institution médico-sociale « ESAT » (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) se charge de vendre à des clients extérieurs. Pour cela, l’ESAT propose aux personnes en situation de handicap :
– Une adaptation des postes de travail (facilitation des tâches et ergonomie)
– Une formation individuelle et collective, l’éducation gestuelle, la préparation au travail
– Une reconnaissance des compétences.


– Un soutien médico-social extraprofessionnel avec une équipe pluri-professionnelle dédiée qui vise à l’épanouissement global de la personne : développement de son autonomie et de son implication à la vie sociale (appui social et administratif, maintien des acquis scolaires, accès aux loisirs et à la pratique sportive, participation à la vie quotidienne et à la citoyenneté, suivi et prévention médicale, …)

Découvrir le panel des activités commerciales proposées par l’ESAT : www.travail-adapte.fr

L’ESAT de l’Adapei du Territoire de Belfort participe au Réseau Adaptea : www.reseau-adaptea.fr

SAAJ ou SATP : des activités pour évoluer en tant qu’adulte

Ce secteur permet à des adultes ne pouvant s’inscrire dans une logique de production de se réaliser autour d’activités s’appuyant sur trois dynamiques :
– S’inscrire dans un univers d’adultes
– S’inscrire dans une vie active
– Valoriser leur utilité sociale
Ces approches sont proposées au travers de la SATP (Section d’Accueil  à Temps Partagé) ou du SAAJ (Service d’Accueil et d’Activités de Jour).

 

4 sites pour accueillir 365 personnes

Le secteur Travail protégé & Activités a pour mission d’accompagner les personnes orientées par la Commision des Droits et de l’Autonomie de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) en leur proposant :
– Soit une activité à caractère professionnel apportant une valeur ajoutée qui leur est redistribuée, pour partie
– Soit un accueil de jour au travers d’activités stimulant leur épanouissement personnel.
Le secteur Travail Protégé & Activités est implanté sur 4 sites et a une capacité d’accueil de 365 places réparties de la façon suivante :
– Site des Hauts de Belfort : 200 places en ESAT et 18 ETP en SATP
– Site de la Meltière : 120 places
– Site de Cravanche : 25 places
– Site du SAAJ à Belfort : 20 places

LIRE
Chaque jour, il faut aller travailler.
Le travail permet :

  • de gagner de l’argent
  • de rencontrer des collègues
  • de fabriquer des choses à vendre à des clients.

A l’ESAT, les personnes handicapées ont une aide. Les personnes ont un travail adapté.
Les personnes travaillent à leur rythme.

Il y a 3 ESAT  :
• à Belfort,
• à Meltière,
• à Cravanche.

Pour les personnes qui ne peuvent pas travailler, l’ESAT propose des activités :
• à la Section d’Accueil à Temps Partagé (SATP)
• au Service d’Accueil et d’Activités de Jour (SAAJ).

L’entreprise adaptée AP90 est une entreprise gérée par l’Adapei du Territoire de Belfort dont la particularité est de salarier majoritairement des personnes en situation de handicap dans un cadre de travail protégé et sécurisant. Ainsi, les ouvriers et les ouvrières de l’AP90 disposent des mêmes droits et des mêmes obligations que tous salarié(e)s travaillant dans une entreprise ordinaire. Ils (elles) sont titulaires d’un contrat de travail et relèvent du Code du Travail.

Un emploi protégé et sécurisé

Les moyens qui sont déployés en compensation des handicaps rencontrés peuvent consister en :

  • un aménagement des lignes de production
  • une adaptation des rythmes attendus
  • un étayage social et personnel ponctuel dans le but de préserver l’employabilité
  • une politique de formation et de reconnaissance des acquis
  • une aide financière au poste de travail accordée par les pouvoirs publics

Grâce à cela, des ouvriers et des ouvrières, qui seraient en grande vulnérabilité dans l’accès à l’emploi du fait des désavantages constitués par leur situation de handicap, trouvent les ressources pour inscrire leur vie professionnelle dans le cadre d’une entreprise économique, ouverte à la compétition marchande et en prise aux réalités sociales du monde du travail.

A titre d’illustration, le dialogue social de l’entreprise se nourrit des revendications et des négociations des ouvriers et des ouvrières en situation de handicap, portées par leurs propres instances représentatives du personnel ou au travers de leurs sections syndicales.

Bienvenue à l’AP90 de Morvillard

L’association emploie 130 ouvriers et ouvrières en situation de handicap. Son activité économique est très diversifiée :

  • Activités industrielles : mécanique, tri, conditionnement, câblage, maintenance…
  • Activités de service : bureautique, nettoyage, peinture…

Ses clients sont constitués par le tissu économique et industriel local. Les prestations de service sont réalisées dans les ateliers de l’AP90 mais aussi, de plus en plus souvent, de façon « hors les murs ». Vitrine des compétences réelles développées par les ouvriers de l’AP90, l’intervention des salariés en situation de handicap directement sur les chaînes de production et totalement intégrés aux sites industriels des clients de l’AP90 peut concerner jusqu’à 40 % de l’effectif.

Pour découvrir le panel des activités de l’entreprise adaptée AP90 : www.travail-adapte.fr

LIRE

L’AP90 est une entreprise comme les autres. L’AP90  fait travailler des ouvriers et des ouvrières handicapés.

L’AP90 aide les ouvriers et les ouvrières à rester au travail.
Les ouvriers et les ouvrières ont un travail adapté.

L’AP90 reçoit des aides pour aider les ouvriers et les ouvrières à rester au travail.

Les ouvriers et les ouvrières choisissent des représentants du personnel pour demander des choses à l’employeur.

L’AP90 a des activités industrielles et des activités de service comme réparer des vélos.
Beaucoup de travail est fait directement chez les clients.

L’Adapei du Territoire de Belfort se définit comme l’association départementale des parents, des amis et des personnes confrontées à une altération des fonctions mentales, cognitives, psychiques ou à un polyhandicap. Elle se structure en 4 secteurs d’activités coordonnées par un Siège Social. Elle s’appuie sur des textes fondateurs qui offrent un cadre à son action.

L’Association

Habitat et accompagnement

Travail protégé et activités

Téléchargez ici tous les documents officiels de l’association.

 

Découvrez ici toutes les offres d’emploi liés au secteur




    No posts found in this category


Siège social
6c rue du Rhône 90000 BELFORT
03 84 90 84 90
contact@adapei90.fr

11 route de Phaffans 90380 ROPPE
03 84 29 80 10
contact.enfance@adapei90.fr

Zac des Tourelles 90120 MORVILLARS
03 84 21 06 67
ap90@adapei90.fr

ESAT Site des Hauts de Belfort – SATP
25 rue Albert Camus 90000 BELFORT
03 84 21 06 67
esatbelfort@adapei90.fr

ESAT Site de Cravanche
4 rue du Salbert 90300 CRAVANCHE
03 84 90 24 01
esatspecialise@adapei90.fr

ESAT Site de la Meltière
1 impasse de la Meltière – Les Errues –
90150 MENONCOURT
03 84 23 00 46
esatmeltiere@adapei90.fr

SAAJ
2 rue Joliot Curie 90000 BELFORT
03 84 26 28 48
saaj@adapei90.fr

Centre Pierre Grison
1 rue de Phaffans 90150 EGUENIGUE
03 84 29 82 05
contact.foyer@adapei90.fr

L’Annexe
46 Rue André Parant 90000 BELFORT
03 84 26 74 28
foyerbelfort@adapei90.fr

SAVS et SAMSAH
2 rue Hoche 90000 BELFORT
SAVS : 03 84 57 35 80
savs@adapei90.fr
SAMSAH : 03 84 57 35 88
samsah@adapei90.fr

Espace Associatif
105 bis, avenue Jean Jaurès 90000 BELFORT
03 84 28 20 81
contact@adapei90.fr